Brasserie Bristol

+
-

À l'origine


Hôtel familial depuis 1927

Un dîner festif est donné sur la digue de mer de Heist le 13 mai 1927. L’Hôtel Bristol ouvre ses portes. Nous sommes dans la période de l’entre-deux-guerres. La côte belge accueille une clientèle principalement anglaise, raison pour laquelle de nombreux établissements horeca portent un nom anglais. L’hôtel est géré par trois sœurs célibataires. Il dispose de chambres confortables approvisionnées en eau chaude et froide, un luxe à l’époque.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, l’hôtel est réquisitionné par les Allemands, totalement détruit à l’intérieur et utilisé comme dépôt d’armes. Après la guerre, Alice, l’une des trois sœurs, se rend à Bruxelles en train pour plaider personnellement sa cause auprès du Ministère de la Reconstruction. L’Hôtel Bristol renaît de ses cendres. Une quatrième sœur, Paula, se joint alors au groupe. Son fils Guy et sa femme Liliane reprendront l’hôtel plus tard.

Troisième génération d’hospitalité

Le Bristol évolue avec son temps, subit différentes transformations et devient un agréable hôtel familial accueillant une clientèle diversifiée. Le fils de Guy et Liliane, Christian, est diplômé de l’école hôtelière de Kokside, suit différents stages et prend ensuite les commandes de la cuisine du restaurant ‘t Molentje de Danny Horseele après une période d’apprentissage. L’Hôtel Bristol est également connu pour son restaurant où des classiques comme la ‘tomate aux crevettes’ et la ‘sole meunière' rencontrent un franc succès.

En 2005, la décision est prise de détruire l’hôtel et de reconstruire une nouvelle résidence. Le 10 juillet 2008, Christian et sa femme ouvrent au rez-de-chaussée une brasserie contemporaine : la Brasserie Bristol est née.